Liste des journaux et médias de la presse écrite au Burkina Faso



Voici une liste des sites web des principaux journaux imprimés de la presse du Burkina Faso et des médias burkinabè offrant des informations, des analyses, des chroniques directement en ligne via leurs site web.

En faisant la lecture des ses différents journaux on peut constaté comment les prises d’opinions et la couverture peuvent êtres différentes d’un média à l’autre.

Je vous invite donc à en apprendre un peu plus sur le Burkina Faso en les consultants périodiquements pour l’évolution des questions d’actualités qui ressortent ainsi que le traitement qui leurs est accordées.

Bendré
Hebdomadaire d’informations et de réflexions.

Journal du Jeudi
Hebdomadaire satirique burkinabè

LePays
Le Groupe de Presse  » Le pays  » édite le quotidien Le pays l’hebdomadaire de détente Evasion et le mensuel Votre Santé

L’Evénement
Un mensuel où les thèmes sont abordés d’un point de vu sérieux

L’Indépendant
Journal fondé par Norbert Zongo, journaliste assassiné en 1998.


L’Observateur Paalga

Fondé en 1974, l’Observateur Paalga est aujourd’hui le plus lu des quotidiens de la capitale burkinabé. Le site de L’Observateur Paalga permet à l’internaute d’avoir accès à un condensé des articles publiés dans le quotidien et dans le supplément hebdomadaire.


San Finna

Hebdomadaire publié le lundi dont la devise est « Il n’est de liberté qu’en dehors de l’abus ».

Sidwaya
Office National de l’information et des éditions Sidwaya.

L’hebdomadaire du Burkina
Comme son nom l’indique, un hebdomadaire du Burkina Faso

Zedcom
Journal burkinabè en ligne

Tags : , , , , ,
Classé dans Médias au Burkina, NTIC au Burkina Faso | Commentaires (27)

27 réactions à “Liste des journaux et médias de la presse écrite au Burkina Faso”

  1. Jean-Jacques Alcide a dit :

    Merci, je voulais simplement vous dire merci pour 1°/touts les sujets et infos que vous aborder avec objectivité et élégance 2°/ pour la qualité esthétique de votre publication ,encore merci.

    JJ dit le Koro

  2. Aristide KABORE a dit :

    Merci pour les information!juste souhaiter que vous fassiez une liste de tous ce qui existe comme journal au burkina tels que les magazine, les mensuels, les bimensuels,….Merci

  3. burkina a dit :

    Salutations et d’abord Merci Artistide pour votre commentaire. Notre travail va dans cette direction, si vous avez des magazine, mensuels, bimensuels qui n’y sont pas listés, n’hésité pas à nous en informer afin que nous puissions les ajouter à cette liste!

    Sur ce nous vous souhaitons une excellente continuation et un bon mouvement.

  4. Idriss a dit :

    Albouchra Infos est le tout premier mensuel burkinabè qui parait en deux langues(Arabe et français)

  5. Management Center a dit :

    bonojur nous avons besoin de les adresses completes des radios , televisions et journaux du burkina faso.Merci

  6. M.Christine GIORDANI a dit :

    Bonjour,je voudrai m’abonner à un journal du Burkina sérieux et objectif. J’avais le Faso.net,mais il prend carrément parti dans l’affaire ivoirienne et donc n’est pas objectif.
    Merci de me donner même plusieurs journaux tel que demandé,si possible.

  7. M.Christine GIORDANI a dit :

    Je voudrai aussi partager un livre très intéressant et toujours d’actualité, de Gaston Kelman: « Je suis Noir et je n’aime pas le manioc »,très juste et drôle en plus !

  8. Burkina blogue a dit :

    Je vous recommanderais plutôt de lire plusieurs sources car souvent l’objectivité se trouve aussi dans le coeur du lecteur.

    Pour ce qui est de la couverture de la crise en Côte d’Ivoire, il est bon de tenir compte aussi des liens multiple et prévilégiés qui lient les parties dans le conflit et ce dans les pays.

    Une couverture de ce conflit est complexe et selon moi sera au final tout sauf objective.

    Le seul point objectif que je peux trouver est que :

    Le peuple de la Côte d’Ivoire ne veux pas d’une guerre.

  9. M.GAGRE a dit :

    bj..je suis un fidele lecteur de la presse surtout Burkinabe..juste vous apporter mes encouragements.

  10. Konaté Losséni a dit :

    Compaoré a intérêt de jeter l’éponge parce que une marionnette de Sarkozy comme lui on a pas besoin chez nous.un traite,un assassin,un dictateur pour être président était obliger de tuer son meilleur ami Sankara soutenu par la france.
    c’est vraiment honteux pour lui,le burkina et l’afrique.il es venu par un coup d’état he bien il ira par un coup d’état.24 ans et + au pouvoir c’est trop…. vous les burkinabés vous attendez quoi pour le faire partir du pouvoir comme en Tunisie,en Egypte.une marionnette comme lui ne peut pas régler une crise en Côte d’ivoire.on a pas besoin de marionnette de sarkozy comme ouattara chez nous en Côte d’ivoire.
    vous attendez quoi chers burkinabés pour la revolution ,levez vous et chassez le .il gâte le nom du votre beau pays.
    je vous remercie.
    konaté Losseni

  11. kientéga eric a dit :

    enfin je peux m’exprimer comme je le pense sur la vie de mon pays sur un site où les burkinabè pour se rendrent compte de ce qui se passe dans leur pays!
    je suis à koupèla et ici le maire et quelques membres du CDP ont monté la population contre les élèves je dis bien les élèves en donnant à des bandits des sommes d’argent pour qu’ils pourchassent les élèves avec des gourdins.des élèves ont été bastonnés comme des chiens dans la rue par cette milice du maire de koupèla; est-ce de la démocratie ça? c’est tout simplement de la dictature qui ne dit pas son nom.depuis quand les »guerriers » du chef de koupèla agissent àla place de la gendarmerie? il faut que celà cesse sinon je suis sur qu’

  12. DIO Issouf a dit :

    Bsr je veux les titres du journal de lundi au Burkina Faso consernant les annonces d’emploi d’offre diplomes exgiges du niveau BEPC BAC A4 ET CEAP

  13. birgite a dit :

    Pourquoi il n y pas un site qui puisse permettre aux burkinabès de l’intérieur comme de l’extérieur de réagir librement aux articles à certains articles parus dans les journaux privés burkinabès, comme c’est le cas de hptt://www.tamtaminfo.com pour le Niger?

  14. elvis prince a dit :

    je veux savoir les deux ivoiriens arrêté dans une chambre d’hôtel a Ouagadougou

  15. Nathalie a dit :

    Merci mais puis-je avoir une idée du nombre de journalistes qui travaillent dans la seule région du Centre(OUAGADOUGOU)

  16. Terel a dit :

    Bonjour à tous! Je me prononce sur le secteur minier. Il faut que le gouvernement essai de revoir les clause du contrat avec ces sociétés. Nous n’avons pas d’autres ressources aussi porteurs que l’or. S’il faut seulement que les 10% de l’exploitation soit versé dans la caisse de l’Etat, qu’allons nous laisser à nos enfant dans 10 ans ou 20 ans? Je trouve que si nos dirigeants peuvent revoir les clauses et proposer un reversement de
    40% ou 45% dans la caisse de l’Etat cela serait bien et je suis convaincu que ces sociétés accepterons. Aussi ces sociétés ont des avions personnels qui quittent leur pays d’origine pour débarquer sur les différents sites miniers et qu’es ce qui prouve qu’au retour ces avions ne repartent pas avec des lingots d’or puisse qu’il y ‘à pas de contrôle lors de leurs départ. Je demande à tous et toutes une prise de conscience sur cette question.

  17. LOUGA a dit :

    LE NEO-COLONIALISME PAR LA CEDEAO ET SES HOMMES DE PAILLE

    L’Or du Mali n’appartient pas à la CEDEAO, le Coton du Mali non plus. Aucunes de nos nombreuses matières Premières n’appartiennent pas à la CEDEAO, et ces pauvres gens veulent nous faire chanter.

    Le Mali à concédé de nombreux contingents militaires pour beaucoup d’Opérations Militaires en Afrique et dans le monde depuis les indépendances, aujourd’hui aucun de nos voisins ne veut nous aider. L’Avenir dira les leçons que nous aurons à tirer de ce monde d’ingratitude.

    Les Maliens ne sont pas responsables de la politique du défunt Colonel Kadhafi, qui par ailleurs avait tant investi au Mali , et pour les Maliens. La Télé Malienne ne fut-elle pas financée par le Colonel Kadhafi ?

    Si les Maliens ne voulaient pas participer à la guerre de Nicolas Paul Stéphane nagybócsai Sárközy contre le Colonel Kadhafi, ne serait ce que par le nombre élevé de Maliens sur le sol de Libye , nous étions dans notre bon Droit de refuser d’aller à une guerre contre Kadhafi.

    Les Maliens ne sont pas responsables de la présence des Français dans les mines d’uranium de la république du Niger depuis 50 ans. Les Maliens sont encore moins responsables du Kidnapping des 7 Français dans ces mines du Niger.

    Les Maliens ne sont pas responsables de l’enlèvement de 2 hommes Français au Nord du Mali ; venus de France pour aider les locaux ; 2 hommes Français dont les médias finiront par qualifier d’agents secret cherchant les traces des Français de la mine d’uranium du Niger.

    Puisqu’on ne peut plus récupérer les otages Français par la force des armes, alors il faut satisfaire les Touaregs et associés :

    1 Partager le Mali en deux Pays et leur donner la moitié

    2 Récupérer donc les otages saints et saufs

    3 Exploiter le pétrole du Nord du Mali pour les Touaregs , d’ailleurs mieux vaut traiter du pétrole avec une minorité de Touaregs et associés, qu’avec cette majorité de Maliens, récalcitrante, insoumise, qui a déjà causé tant de problèmes quand les Français cherchaient à entrer au Soudan Français

    Est-ce pour ces raisons que le Mali doit être partagé en deux pays.

    Ô rage Ô désespoir Ô inculture ennemie, qu’avons-nous fait donc en tant Pays souverain pour accepter un tel sort ?

    Inculture ? oui ATT, général d’armée de pacotille, qui n’avait même pas son Baccalauréat, encore moins une Licence ou un Doctorat ; ATT fut donc manœuvré à loisir pour désarmer l’armée de son pays et la livrer aujourd’hui aux bandits d’islamistes et aux chantages des hommes de paille de la CEDEAO.

    Tout le monde sait qu’ Alassane Dramane Ouattara est un homme de PAILLE.

    Installé au pouvoir par l’armée Française. L’armée inexistante du RDR n’en était pas capable.

    Son élection n’était pas nette, le RDR sans le PDCI peut-il rêver la moindre majorité en Cote d’Ivoire ?

    BAGBO à mal joué.

    Alassane Ouattara est un homme maudit, qui a été humilié devant le monde entier à l’hôtel du Golf. Les Maliens l’avaient aidé en recevant chez nous de centaines de milliers d’ivoiriens jetés dehors. Tiken Jah FaKoly en témoignerait.

    Il n’en a pas fini avec les ivoiriens qui ne veulent pas de lui. Cet homme est maudit, car en 1993 il avait conspiré avec Michel ROUSSIN, Abdou DIOUF, et Edouard BALLADUR sur la dévaluation du Franc CFA.

    La dévaluation surtout de 50% du Franc CFA, ça veut dire que la pension de retraites et les salaires sont divisés par 2, tandis que le prix de tous les produits alimentaires (sac de mil de riz, sucre sont multipliés par 2 ou 3).

    Les Marabouts et les Féticheurs l’avertirent d’un mauvais sort inévitable.

    Le nom Ouattara vient du KÉNÉDOUGOU ici au Mali, c’est bien dans la région de SIKASSO qui tient de frontière jusqu’en Côte d’ivoire. C’est cet homme originaire du Mali qui par l’ivresse du pouvoir, imposa aux Maliens aux Sénégalais le paiement d’une Carte de Séjour. C’est Laurent BAGBO qui annula la carte de séjour à cause du marché des faussaires qui fleurissait.

    A la mort de Houphouët la malédiction l’avait atteint, il tenta en vain de s’accrocher à une responsabilité quelconque, il fut débouté de tout.

    Terrassé par la dite malédiction, cet homme eut même sa nationalité ivoirienne contestée par l’ivoirité de Konan Bédié. Il dut s’exiler de force, pour ne pas être liquidé.

    – Alassane OUATTARA a subi toutes les humiliations publiques imaginables( la contestation des années durant de son ivoirité, l’exile , le retour, la réclusion à l’hôtel du Golf, bref des années de souffrance publiques et mondiales) n’ont suffit à diminuer l’ivresse du pouvoir de cet homme, qui retombe dans ses travers ; devenu homme de PAILLE par excellence de l’Europe, un obligé, à moyen et long terme. Sa vie n’est pas du tout en sureté en Cote d’ivoire.

    Depuis quand un ivoirien quel qu’il soit devient fou au point de PRENDRE DES DÉCISIONS QUI S’APPLIQUERAIENT AU MALI ?

    – Michel ROUSSIN , Ministre Français de la Coopération en 1993 est toujours( nous sommes Mai 2012) devant la justice Français, privé même de ses Droits Civiques( interdit de tout vote, autorité parentale supprimée, est-il plus grand malheur humain que cela, pour RIEN ?).

    – Edouard BALADUR a perdu les élections présidentielles de 1995 dont il était donné gagnant à tous les coups devant Jacques CHIRAC. Pire, il est certain de comparaître devant la justice Française à cause des retro-Commissions du financement de sa campagne présidentielle ; la vente de Sous-Marins au Pakistan et la mort en attentat, par voiture piégée, de 11 ingénieurs de Construction Navale Français au Pakistan).

    – Abdou DIOUF a lâché le pouvoir pour s’exiler dans le pays dont il a toujours été le fidèle serviteur.

    Ceux qui ont ASSASSINE le Capitaine Thomas SANKARA veulent nous donner des leçons par leur CDEAO pourrie. Retirons nos revenus de l’or et les revenus de nos matières premières, et quittons l’UMUOA aussi, donc Le CFA qui nous colonise encore.

    Modibo Keita avait quitté le CFA en 1962, la Guinée de SéKou Touré aussi, on n’en meurt pas.

    La Mauritanie n’a jamais été au CFA, ne vivent –il pas mieux que tout le monde en Afrique de l’Ouest avec leur seul revenu du Fer ?

    Je prie la Presse Malienne de poser la question à notre à notre DONSSOBA le doyen Gossi NIAKHATE, à tous nos chasseurs du Mali, à notre Diafrén Seydou DIAKITE National, si ce Monsieur Ouattara et ces Voltaïques peuvent continuer à humilier le Mali impunément ?

    Si cette CDEAO peut continuer sans NOUS le MALI eh bien retirons nos SOUS à leur banque la BCEAO bien rompons les relations diplomatiques avec le pauvre Burkina et tous les pays qui pensent nous coloniser, expulsons les chez EUX, ces diplomates pour les PRIVER D’INFORMATIONS et les DIVISER.

    SORTONS du CFA, ça ne sera pas la 1ère fois. Trouvons UNE MONNAIE.

    Tout le monde sait que Blaise Compaoré est un homme de PAILLE.

    Installé par Houphouët BOIGNY. Houphouët a offert une jeune fille de 20 ans, métisse à 80%, une de ses nombreuses filles protégées.
    Ajouté de l’usufruit « de la Cassette Personnelle d’Houphouët BOIGNY» .

    Blaise a dû liquider un ami d’enfance, au domicile duquel il avait été élevé comme un vrai enfant de la famille.

    Où sont les actes d’ hommes intègres ?

    Nous détenons des centaines de vidéos sur le sujet.

    Il était une fois un digne fils Voltaïque, un autre célèbre Capitaine de l’armée Voltaïque doté d’un esprit savant, d’une originalité culturelle, qui n’avait rien à envier à un visionnaire quelconque d’une de ces civilisations qui ont fait progresser l’humanité.

    Burkina Faso est de sa seule propriété intellectuelle.

    Le seul tort reproché au Capitaine Thomas SANKARA ? Un simple discours de défense de l’ANC de Mandela « le président Sud Africain qui tue tous les jours des noirs a été bien reçu chez vous, il a souillé cette terre de France que nous aimons tant »

    Y a-t-il ici de quoi liquider une vie humaine et détruire 2 familles(les parents, l’épouse et enfants) ?

    Un simple alibi, il fallait juste tuer dans l’œuf, l’Esperance soulevée dans tout le monde noir de cette terre.

    Cela suscita de l’espérance à travers le Monde Entier, malheureusement aussi de la jalousie de quelques grands de ce monde, notamment un Président Français en 1987.

    Une maxime de France dit ceci

    « il ne suffit pas d’être riche et heureux, encore faut-il s’assurer que les autres restent pauvres et malheureux »

    C’est ainsi, alors l’espérance n’est bonne que pour nous ici.

    En guerre Froide , il fallait briser une autre espérance soulevée dans tout le monde MANDINGUE de l’Afrique : de la Gambie, au Sénégal mandingue, à la Guinée Conakry, à la Guinée Bissao, au Mali, au Nord de la Côte d’ivoire, et en Haute Volta :

    Aboubacar Demba CAMARA et le Bembeya Jazz National de Guinée.

    La même l’Esperance soulevée dans ces peuples Mandingues, qui avait scellé le sort d’Aboubacar Demba Camara du Bembeya Jazz National de Guinée, entre l’aéroport Dakar Yoff et la ville de Dakar.

    Ce sont les propos vidéo d’un membre de Bembeya :

    « Au démarrage de la voiture par le chauffeur, nous étions déjà en deuil.
    Nous savions tous que Demba n’arriverait pas à destination ; vu l’état d’ébriété, les bagarres, les exigences et les revendications du chauffeur et les échauffourées des organisateurs Sénégalais sur place »

    ( Tenez, ça ressemble exactement au chauffeur Henri PAUL de Lady DIANA de l’Angleterre, sous le Pont de l’Alma à Paris)

    Aboubacar Demba CAMARA n’arriva pas à Dakar, la voiture fit un tonneau, Demba retourna à Conakry dans un cercueil.

    Papy Jacques FOCCART de la FrançaAfrique travaillait bien. Les archives sont libres, les vidéos sont les nôtres. Il fallait liquider ce bonheur d’ailleurs, surtout d’un pays ennemi.

    Les bandes vidéo sont très instructives sur les interviews de Blaise et Thomas SANKARA sont claires :

    Question du journaliste à Blaise Compaoré

    « Vous avez des regrets ? »

    Réponse de Blaise: «D’avoir perdu un ami bien sûr »

    Réponse de Blaise suite « Regrets aussi qu’à un moment de sa vie, il a pensé à nous liquider, quels dommages ! ».

    Mensonges ! Thomas n’a voulu liquider personne. Thomas SANKARA « l’amitié ne se trahit pas, je ne trahis pas mes amis, c’est à eux de trahir »

    Réponse de Thomas suite

    « Je me retrouve un peu comme un cycliste qui grimpe une pente raide, qui a, à gauche, et à droite des précipices, il obligé de pédaler, de continuer de pédaler, sinon il tombe, alors pour rester moi-même, et pour me sentir moi-même, je suis obligé de continuer en cette lancée là »

    Question du journaliste : « Vous vous sentez isolé en Afrique ? »
    Réponse de Thomas « Mal compris en tout cas »
    Question « Mal compris, mal aimé ? »,
    Réponse de Thomas SANKARA: «Mal aimé, Ouai »

    Où est la moindre volonté de liquider ?

    Les hommes intègres, ce sont les hommes, qui mitraillent à la Kalachnikov Thomas SANKARA qui demande à se rendre, en avançant les bras en l’air ?

    Il faudra nous éclairer sur ces types d’hommes intègres et sur cette intégrité.

    Au Mali on n’est beaucoup trop BRAVE pour liquider ainsi un homme de cette manière.
    Nous, nous les arrêtons vivant nos adversaires, nous les terrassons , et nous les attachons à la corde.

    Pas question pour nous de paniquer ou de trembler au point de ramasser les corps en morceaux, à cause de la mitraillette et vouloir s’appeler hommes intègres.

    Nous au Mali nous disons que c’est le pays des braves hommes

    « Mali Yé , Tiai Fari-in DjaMana Yé » « Le Mali est la terre de grands Braves »
    « Tiai Minai TiaiOU » « des hommes capables d’arrêter d’autres hommes »
    « Tiai Siri TiaiOU » « des hommes capables d’attacher à la corde d’autres hommes »

    L’expiation n’attend pas toujours le moment de présentation devant les tribunaux de L’Eternel, beaucoup se passe devant nous ici bas.

    Le peuple de Houphouët BOIGNY entame son entrée dans un climat de guerre civile. Le sud du pays avec sa culture si forte, n’acceptera Jamais d’être gouverné par des musulmans à moyens et long terme.

    Avec un PM non RDR, Les Exilés du FPI rentrent au Pays du Ghana, les prisonniers de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan, la MACA cassent les portes et sortent tous. Ouattara est obligé président de la République, de rattacher le Ministre de la Défense PDCI à la Présidence, pour garder sa peau.

    Le PM , avocat, du coup garde en cumule aussi le poste de Ministre de la justice. La confiance baigne.

    Puisqu’ils en sont là , la CEDEAO, autant qu’ils interdisent aussi les assassinats par des hommes fanatiques ou des déséquilibrés dont le contrôle échappe à leur ivresse d’homme de PAILLE de l’Europe, bref d’Hommes TRAITRES à leur patrie.

    La vie de Ouattara en Côte d’ivoire n’est pas du tout garantie à moyen et long terme.

    Quant à Blaise Compaoré le paiement de la facture a bien commencé. Allah ne dort pas. Quant la Caméra fait un gros plan sur son visage, nous voyons les traces et souffrances d’UN TRAITEMENT MEDICAL TRES LOURD.

    Les boursoufflures de ses pommettes , les joues gonflées rendent l’homme trop sec et trop sérieux, parfois très vilain.

    La métisse est extenuée par un surpoids pathogène et morbide.

    Le commanditaire de l’assassinat, donc l’ASSASSIN d’un homme PEUL de grande valeur, le Capitaine Thomas. SANKARA, SANKARÉ, SANGARÉ, quelle est la différence entre ces 3 noms ? C’est simplement le nom SANGARÉ écorché par l’accent de la terre d’hospitalité.

    Entendre que le seul Ministre d’État du gouvernement de Transition du Mali , Ministre des Affaires Etrangères du Mali Actuel.

    Homme PEUL lui-même , Monsieur Sadio Lamine SOW, ait pu travailler avec Blaise Compaoré , immédiatement après l’assassinat d’un autre PEUL de valeur : Thomas SANKARA, me donne des vertiges.

    Qu’est ce que l’ homme d’aujourd’hui ne ferait pas pour manger ?

    Entendre que la toute petite Haute Volta de 275 000 Km2 par rapport à notre MALIBA grand d’UN MILLION de Km2 en plus, enclavé, sans un seul fleuve digne de ce nom, ait imposé Mr. Sadio Lamine SOW au Gouvernement de Transition du Mali ; pour informer Blaise Compaoré de source sûre ; moi je commence à regretter même le Général Moussa TRAORÉ.

    La haute Volta connait bien le Mali avec une vraie Armée, du General Moussa TRAORÉ.

    Quand la guerre de NOËL (1985) éclata entre nos 2 pays, Blaise était à Ouaga. Le bombardement et la destruction par les forces aériennes maliennes du marché de la ville de Ouahigouya, la Haute Volta eut les GENOUS à TERRE.

    Le Commandant Kafougouna Koné, bien à l’époque, adressa un ultimatum à ces apprentis militaires, que s’ils s’entêtaient à la prochaine offensive il allait prendre son petit déjeuner sur le marché de Ouaga »

    Cela n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Ce sont ces gens qui veulent gouverner comme des kapos le peuple Malien.

    Ô MALIBA « Don Té Welé Donn-Na » où est donc Ngolo DIARRA ?, où est Bitton « Couribary » ?, où est Da Monzon DIARRA ?, où est Bakarydjan DIARRA ? De Ségou SiKoro Ni Balançan Dô, Voilà donc les ASCENDANTS du Docteur Cheick Modibo DIARRA, qui visiblement semble le plus honnête envers MALIBA parmi les 2 instances de la transition.

    Où est Bandjougou DIARRA de Ouéssébougou ?, où est donc LADJI OUMAROU TALL ? Qui repose en terre DOGON de Bandiagara, qui nous aurait protégés contre ces valets arrogants.

    Où est donc Hamadou-Hamadou ? Qui ne se rendit jamais, où est Komi DJOSSÉ ?, où est SAMANGNANAN BACHI ? « Bâchi Nantan » où est AMBODEDJO du Macina ? Où est donc SEKOU SALLAH ? « Allah ÔoKou DJAM »

    Où est Cheick HAMALLAHOU, Cheick HAMALLAH ? Qui ne céda pas un pouce de ses convictions et de sa parole donnée.

    Où est Tièba TRAORÉ du Kénédougou ?

    « Je ne veux pas goutter au miel de vos paroles, je n’ai peur de PERSONNE car un Homme ne
    meurt pas 2 fois, tant qu’il y aura ici un homme comme moi BabemBa, vous n’y tremperez pas les pieds »

    Où est donc l’Empereur du Wassoulou, Mandjou , l’Almamy Samory TOURÉ ? Qui interdit durant 15 ans toute installation Européenne sur nos terres.

    Voilà donc quelques indications de ce qu’est le Malien. Cela ne peut être ni la Haute Volta, ni la petite Côte d’ivoire jalouse avec ses 300 000 Km2.

    Tous ces malheurs fabriqués par la jalousie de l’immensité de notre territoire, viennent d’un ex-Président Français qui, étranger lui-même jusqu’au bout des ongles se faisait passer pour un Français de souche Gaulo-Gauloise, si cela existe par ailleurs : l’ex-Président , ça va vite la volonté de l’Eternel, Monsieur Nicolas Paul Stéphane nagybócsai Sárközy.

    Son Père un immigré hongrois du vrai nom de : nagybócsai Sárközy Pál Istvan Ernő qui fuit la Hongrie, seulement en 1944, quand STALINE vainqueur de HILTLER dû marcher sur tous les pays de l’Est jusqu’à BERLIN.

    Sa mère, descendante de Juifs SEPHARADE (Juif d’Espagne ou du Portugal), famille expulsée d’Espagne au 15 è Siècle, ce fut l’exile vers la GRÈCE dans la ville de SALONIQUE, bastion de Juifs Grecs. Du nom d’ Andrée Jeanne AARON MALLAH, son grand père maternel :
    BeniKo AARON MALLAH.

    Quand on sait qu’HITLER était Autrichien, La brutalité du caractère Austro Hongroise, mélangée à la brutalité de l’Empire Ottoman de la Grèce d’alors, ces types de caractère ne conviennent pas en Afrique de l’Ouest.

    « Les victimes souvent se transforment en bourreaux » C’est cet homme qui était étrangers des 2 parents, la famille maternelle juifs expulsée d’Espagne, qui passe en Grèce, et immigre en France, qui était obsédé de tout ce qui sonnait étranger.

    A commencer par la Francisation presque maladive des prénoms et noms de ses deux parents.

    DIONCOUNDA dit à la Télé que les gens imaginaient des scenarios catastrophiques.

    Nous avons coutume de dire que « l’instruction n’est pas du savoir , ni de la sagesse »

    « Kalan Ni Kodon, Tai Kélényé »

    L’Amérique du Nord se trouve sur les terres des indiennes, ceux-ci furent anéantis,
    Qui trouva quelque chose à redire ?

    Le général De gaulle voulut diviser le Nigeria en 2 pays( la guerre du Biafra) , heuresement que YACOUB GOWON et les Anglais y étaient.
    qui trouva quelque chose à redire ?

    Les Aborigènes ( noirs d’Australie) furent décimés par les Anglais, et leur terre entièrement occupée.
    Qui trouva quelque chose à redire ?

    Nous, nous étions le Soudan Français, il y a 4 MOIS , le Soudan Anglais qui était le plus vaste pays d’Afrique vient d’être partagé en 2 pays à cause du Pétrole du Sud.
    Qui trouva quelque chose à redire ?

    Les exemples n’en finissent même pas. Avoir une certaines instruction, et être doté d’un savoir, d’une sagesse sont bien différents.

    CE DIONCOUNDA N’EST PAS HONNÊTE ;
    Depuis le temps de ALPHA Oumar Konaré 20 ANS, il EST TOUJOURS LA, AU POUVOIR .
    ENSUITE C’EST LE CANDIDAT DE L’ETRANGER ET DE LA CDEAO.
    QU’IL DEGAGE !

    DIONCOUNDA S’ACHARNE A SAUVER LA MAISON ADEMA QUI BRÛLE PAR LA FAUTE D’UN NAVIGATEUR A VUE QU’ÉTAIT ATT. UN APPRENTI DE TOUT.

    D’AILLEURS MODIBO SIDIBE VOULAIT SE PRESENTER SOUS LA BANIÈRE ADEMA, POUR ASSURER COMME DURANT LES 10 ANS D’ATT LE VIGILE DE LA MAISON AUX LINGES TRES SALES, LE PARTI ADEMA.

    ATTENTION DONC A L’INCENDIE, ON NE CONNAIT JAMAIS ASSEZ LA FIN, AVANT QU’ELLE NE SOIT FORMELLEMENT CONSTATÉE.

    Dioncounda qui connait bien le Professeur Victor SY ( SY SAVANÉ ! ) et Mahmoud Fadel Diop, peut comprendre que le Mali ne manquera jamais d’hommes qui l’arrêteraient au besoin « sans que la poule quitte ses œufs »

    Dioncounda doit rembourser Alpha Oumar Konaré, ou Soumaïla cissé du Clan CMDT etc. Visiblement même dans l’œil du Président par intérim à la Télé ; il n’inspire PAS CONFIANCE.

    Sinon allez libérer le Nord, si ce n’est pas le fauteuil de Président qui l’intéresse ; après s’il est sûr de lui, les élections seront libres pour son éventuelle victoire. Pensez que j’ai failli voter pour lui, bien que je ne supporte pas du tout l’ADEMA, me rappelle à la Majesté d’ ALLAH le tout Puissant..

    « Que le CNDRE retourne dans les casernes » C’est bien facile à dire pour les hommes courageux.

    Vous étiez où, quand le CNDRE était allé au feu pour chasser ce fuillard honteux ?
    Les Maliens disent « DôKa Glôo Mi-in, Dôwairai Kâ , A Mana mana, Kan Fô »

    Donc Dioncounda doit partir.

    Si vous voulez vous enrichir d’avantage malgré les 10 ans d’Alpha Oumar Konaré, et les 10 ans d’ATT, DONC 20 ANS EN TOUT, allez donc créer une Entreprise PRIVÉE , et personne ne vous reprochera rien.

    Mais si c’est pour s’enrichir de la misère des Maliens comme ce fut le cas pour beaucoup de richesses qui s’étalaient à BamaKO sans scrupule, ALORS SACHEZ QUE LA VIE D’UN SEUL HOMME NE VAUT RIEN, PAR RAPPORT AU MALI DES GRANDS HOMMES CI-DESSUS CITÉS.

    « JEUX POLITIQUES, JEUX DANGEREUX », si on n’est pas honnête envers MALIBA, mieux vaut ne pas y aller, puisqu’on peut y laisser sa peau, soit dans son lit par un missile invisible de nos DONSSOS, de nos Fétiches, soit par X ou Y manière.

    Le Président Modibo l’aurait attesté. Plutôt son Excellence Fily Dado SISSOKO , Marabaga Kassoum, ou Hamadoun DICKO, l’auraient confirmé. Sans parler de Kissima ; Tiécoro etc.
    Le Capitaine Dibi Silas DIARRA, ZAPATA, DAX etc. auraient certifié cette maxime.

    Dioncounda veut célébrer le Président Modibo KEÏTA, mais Modibo n’était pas comme Alpha Oumar Konaré son mentor en politique, puisque Le Président Modibo KEÏTA n’avait pas la moindre villa à BamaKo encore moins un Palais comme Alpha Oumar Konaré et Soumaïla Cissé, sans compter les autres ex ADEMA et nouveau ADEMA etc.
    ADEMA a déjà fait trop de MAL au MALI

    Modibo n’avait pas le moindre compte Bancaire en Europe ou dans les Paradis Fiscaux.

    ATT, revoyez son dernier VOYAGE A L’ETRANGER C’ETAIT à MONACO.
    MONACO UN VRAI PAYS PARADIS FISCAL , UN PAYS DE SECRET BANCAIRE .

    UN PAYS DE de 2 km²

    LES IMAGES SONT A L’ ORTM, revoyons les donc ; SEMEGA , l’autre voleur du Mali exilé aussi à DAKAR était du voyage de MONACO.

    MONACO, Cet État occupe une superficie de 2 km² ce qui en fait le deuxième plus petit État indépendant du monde (le premier étant le Vatican). Monaco compte 30 000 habitants5. Avec 15 380 habitants au km2, c’est le pays le plus densément peuplé au monde.

    JUSTE UN PAYS PARADIS FISCAL. VOILA OU ON PLANQUE l’argent emprunté aux Bailleurs de Fonds au NOM du Mali et des Maliens.

    BAILLEURS de Fonds , qui par ailleurs SAVENT BIEN TOUT CELA ET NE DISENT RIEN ; POURVU QU’ILS PILLENT LE MALI en PAIX.

    ATT a installé à BAMAKO un consul de MONACO pour ce besoin , un PAYS de 2 KM2, tout cela est vérifiable, Le Mali doit réclamer à Monaco son argent, ses biens.

    les Paradis Fiscaux, auxquels il faut renvoyer l’ascenseur en livrant tout simplement le pays au pillage sauvage de nos ressources naturelles.

  18. Lionel a dit :

    Mon ami Louga, ça se voit que tu as gros sur le coeur. tu en veux au monde mais de grâce, évite de confondre une personne à un peuple. je me réfère à ton discours. Le MAli en guerre, en partition aujourd’hui, nous interpelle tous. la sagesse africaine ne recommande t-il pas de venir en aide au voisin lorsqu’il est dans le besoin? A ce propos, évite les injures, le développement de la haine. le capitaine Sanogo est -il exempte de reproches? N’est -il pas instrumentalisé comme « nos chefs d’Etat »?. Blaise Compaoré, Alassane Ouattara sont les premiers représentants de leur peuples mais est-ce que le peuple est à l’image de ces derniers. Tout en souhaitant aux maliens de se ressaisir, de pacifier Bamako avant de panser ou penser le Nord, ne jetez pas vos dévolues sur les autres. vous êtes les premiers responsables. A croire que nos problèmes viennent toujours de autres. Vivement, la PAIX au Mali et dans la sous région.

  19. keita a dit :

    bj louga
    je me demande si toi tu es un vrai mlalien. le mali na pa besoin des esprits comme toi aujourd’hui. pourquoi faut il tjr acuser l’autre de nos malheurs? il faut etre un lache pour ecrire de tel absudités; comme tu semble jouer au je connais tout sors donc le mali de cette situation au lieu de nous donner des cours d’histoire eronnées. tu fais honte au mali;stp épargne les lecteurs de ça

  20. Ouedraogo a dit :

    Toujours et toujours le CDP ;encore le CDP et entre eux même preuve d’une barrière pour l’avenir de notre chère patrie ;la jeunesse étant l’avenir de tout pays celui du Burkina souffre encore par le manque d’union donc pas de force et avenir sombre.
    Celle du Poni en est victime encore de nouveau ;crise sociale ,même pas deux bonne semaine celle de la politique a déposé sa valise la nuit du 25 Août dernier dans la capitale du BAFUJI .
    Donc on murmure CDP Poni plus de deux millions de franc CFA mobilisés par une candidate la députation pour acheter les votes lors des appréciations des candidatures aux législatives et municipales à venir .Séquestration des membres du panel devant apprécier les candidatures par la même candidate dans une auberge de la place(GAOUA) durant la nuit du 25-08-2012 pour donner des consignes d’appréciation en vue d’éliminer certains candidats de la course .
    -Organisation de rafraichissement et d’un grand repas à la fin des travaux d’appréciations dans un maquis de la place de surcroit un lieu publique c’est pour nous dire (on s’en fout on fait ce qu’on veut que ça vous plaise ou pas avec Blaise COMPAORE on est prêt à tout) bref je continue cette organisation était pour remercier les moutons tractés par la bergère ou elle voulait en cette occasion une déclaration ouverte a été faite par la bergère(candidate) en ces termes « je suis juste venue pour vous remercier pour travail bien fait » On murmure qu’elle aurait même confié à qui voulait ;qu’elle a réussi l’assurance des hautes autorités de l’état qu’un des candidats pour lequel elle a recommandé une bonne appréciation serait certainement promis Ministre dans le prochain gouvernement.
    En conclusion une fois de plus Aucune Union pas de force et pas de Force pas de Lutte ; pas de Lutte avenir KO. Donc CDP pardon laissez nous prendre notre destin en main pitié ; pitié ;quelle erreur d’avoir d’avoir fait des appréciation de liste de candidats à main levée de surcroit au Poni qui vient de traverser une crise sociale pas longtemps pourquoi pas dans le sérieux et la discrétion pour plus de cohésion au sein du parti et même au sein de la population car c’est le peuple qui fait le parti et ses dirigeants et encore les candidats c’est pour représenter le peuple ou pas ?
    Ce message est un appel la révision de la liste du Poni car pas de réaction de votre part ne soyez pas surprise de toutes réactions .En bon entendeur Salut.
    Qui se sent morveux se mouche.

  21. compaore a dit :

    ah depuis que le ministre de la jeunesse de l’ emploi est assis sur son fauteuil on ne voit pas ses actions les jeunes diplomés attend le lancement du psce depuis la on voit rien et puis je pense que ses programmes c’est l’echec total ceux qu’on met devant veulent profiter des miettes qu’on a mis a la disposition des jeunes en creant des seminaires des ateliers mais quand ils s’agit de payer les jeunes c’est leur calvaire on toujours le meme refrain « largent n’est pas disponible  » l’ETAT est pourris monsieur le ministre au lieu de vous asseoir levez vous et visiter les differents sites d’offre d’emploi il faut innover
    ahhhh a l’ alure ou va les choses c’est de la merde l’universite de ouaga veut monter les encheres de la scolarite a 50000f 15000f on n’arrive pas a payer n’en parlons pas 50000fr l’enfant du fonctionnaire aura du mal a payer n’en parlons pas celui du paysanno dirait qu’on n’aime pas etudiant au pays vraiment que Dieu nous vienne en aide

  22. Média friqueA a dit :

    Pour vous informer sur la vie en mouvement en Afrique consultez http://www.afrikonlive.com.
    Ici, vous trouverez rassemblé un ensemble de documentaires et films importants sur pour vivre et sentir l’Afrique.

  23. L'As a dit :

    Bonjour ! Vous pouvez ajouter Burkina24.com à votre liste. Média en ligne plutôt interessant ! Merci !

  24. delmoov ci a dit :

    J’ai lu toutes vos expressions, je peux dire le temps est l’autre nom de dieu Blaise et son cousin ouattara paieront quelque soit le temps. La cedeao c’est de la pacotille au profit de la France que de la n’importe quoi. Toujours l’europe ou la française .merde afrique

  25. GANYE Laurent a dit :

    AVI DE RECHERCHE
    Salut à toutes et à tous
    Je m’appelle Laurent GANYE. Je suis béninois de père et burkinabé de mère. Je suis né au Burkina Faso en 1979. C’est dès ma tendre enfance que mes parents se sont séparés. Ainsi à l’âge de quatre (04) ou cinq ans (05) mon père m’a envoyé en catimini au Bénin. Depuis ce je n’ai plus eu de leurs nouvelles. Aujourd’hui je veux retrouver ma mère à tout pris. Elle s’appelle OUEDRAOGO Hortense. Tout ce que je connais d’elle c’est juste une photo que j’ai joint à mon avis. Je vous prie chers amis de bien vouloir m’aider à la retrouvée s’il vous plait. Car rentré en contacte avec elle est vitale et primordiale pour moi. D’avance merci pour votre aide
    Mon numéro est : 00229 97 34 55 39
    E-mail : ganyelaurent@gmail.com

  26. Justine OUEDRAOGO a dit :

    Bonne et heureuse année 2014. J’aimerais juste communiquer cet lien pour large diffusion:
    https://www.facebook.com/notes/justine-ouedraogo/encore-40-jours-et-ninive-sera-d%C3%A9truite/688440127843530

  27. TOE L. Marie a dit :

    Messieurs / Mesdames,
    Je viens par la présente solliciter de votre haute bienveillance, un acte probant en vue de faire cesser les exactions d’individus se plaisant dans la délinquance.
    En effet, il y a quatre (04) mois de cela que j’ai quitté le Burkina Faso pour le Mali. Et cela, dans l’optique de préserver ma vie ; mais aussi d’épargner au Burkina les conséquences fâcheuses de la situation de confusion que les proches du président déçu ont entretenu et laissent croire à mon encontre depuis l’an 2011 – en ma connaissance ; peut être à une date plus antérieure !
    Dès lors, de cette date ceux-ci ont laissé courir à mon égard des propos ayant tendu à presque me placer en marge de la société burkinabé.
    Ce qui sans doute, m’a obligé à saisir le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Ouagadougou, en date du 12 juin 2013. Mais, cette demande n’a pu obtenir gain de cause. Et cela, par une ordonnance de classement sans suite, que le parquet n’a pas hésité de me servir, le 25 janvier 2014 – sous le N°2815/13.
    Ayant cette ordonnance par devers moi, et constatant ma situation tournant de mal en pis, j’ai naturellement fais cas à la cour d’appel de Ouagadougou dans le mois de février 2014, d’une autre demande ; compte tenu de la persistance des propos vexatoires, diffamatoires et autres dont je faisais l’objet (tels que : c’est la folie, c’est la fille de Blaise).
    Toutefois, le peu de sérieux rencontré par ce dossier, près la cour d’appel, me mit dans l’impasse de saisir une structure de défense des droits humains. Ainsi, j’ai saisi le Mouvement Burkinabé des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP), à travers une demande d’appui adressée à son responsable, le 17 mars 2014.
    En revanche, cette requête ne semblait non plus rencontrer la compétence du MBDHP. De la sorte, des visites et autres appels faits à cette institution – sans réponse, je finis par retourner, de moi-même à la cour d’appel ; avec une demande à l’adresse du procureur général (de ce que, j’ai constaté et appréhendé, depuis sa saisine).
    Auparavant, j’ai feins ignorer le dossier en espérant, un jour recevoir un appel de cette cour ; quant à la décision qu’elle rendra, compte tenu du fait que toute les parties en cause, ont eu un entrevu avec elle.
    Cependant, il n’en a pas été ainsi. Ce qui m’obligea à rester dans cette situation d’impasse, jusqu’au vaillant jour du renversement de l’ex-chef d’Etat du Burkina. Or, la vérité n’a pas encore été dite, pour me libérer de propos mensongers me liant à ce dernier. Alors, ma sécurité y a été, en ce moment mise en cause. Sans doute, ai-je été obligé de quitter ce pays, sous le regard agars et égaré de membres de la famille où je vivais, pour le Mali.
    De mon séjour dans ce pays, je me suis adressé à l’ambassade du Burkina y résidant, le 02 janvier 2015 ; dans l’espoir de voir la réouverture de mon dossier à la cour d’appel de Ouagadougou. Mais, elle n’a plus daigné me faire cas de – ne serait-ce ; pour ce qui est de la transmission de la requête à la cour d’appel en cause.
    Et pire encore, elle ne m’a plus appelé, pour en savoir mieux de la note que j’ai fait enjoindre à son service social le 27 janvier 2015. Et cela, compte tenu du fait que le prétendu avocat de la famille COMPAORE, se voyant indigne – tant de la tauge que de la barre, a préféré se déshabiller de l’une et éviter les débats au niveau de l’autre ; pour enfin prendre la tenue qui lui sied, en s’adonnant près de mon entourage, de propos diffamatoires, digne de tout délinquant en ce qui suit : « comme j’aurais à son sens fuis mon domicile conjugal. »
    Sans doute, à la lecture ou à l’entente de tout ceci, plus d’un ne manqueront pas de dire : « comment cela peut-il être survenu à l’égard d’une personne qui semble être dans l’ombre, ne paraissant être connu ou reconnu nulle part, ou à quelque endroit que ce soit.
    Qui, peut être cette fille ?
    Par conséquent, bonne question méritant une réponse conséquente à exiger près de ces défaitistes de l’ex pouvoir burkinabé et de leur avocat.
    Et cela, aussi – dans l’espoir qu’ils n’infestent le Mali, de leurs démons, avec leurs connaissants s’y trouvant, tel qu’ils l’ont fait au Burkina ; indispensable serait-il de bénéficier de votre collaboration – pour une issue conséquente du dossier en justice.
    Tel est en quelques lignes le message à passer tant au public burkinabé, qu’à l’opinion internationale.
    Merci, de leur en permettre la lecture.
    Bamako, le 14 mars 2015.

    TOE Loti Marie
    Tél. : 226 70 42 52 65
    223 61 84 16 43
    E-mail : toel.marie@gmail.com

Laisser une réponse