Entreprendre au Burkina Faso au Burkina Faso


La Confédération paysanne du Faso ( CPF )

Saïdou Eric Ouédraogo, un des membres du conseil d’administration du CPF, la Confédération Paysanne de Faso, présente sous forme d’un petit clip vidéo les activités de la Confédération Paysanne de Faso.

On constate que la première mission du CPF du Burkina Faso est de défendre les intérêts et de représenter ses membres ainsi que leurs intérêts et préoccupations auprès du gouvernement, des partenaires et des bailleurs de fonds. Comme le Burkina Faso est un pays où l’agriculture joue un rôle centrale dans le vie de la grande majorité des habitants, l’action de cette organisation se répercute sur une bonne partie des populations surtout au niveau rurale, espace où l’on retrouve la majorité des habitants du pays.

SOS Faim Vidéo:la Confédération paysanne du Faso
envoyé par SosFaim. – L’actualité du moment en vidéo.

On retrouve plus d’informations sur la CFP sur leur site web lequel peut être consulter ici :

Conférération Paysanne du Faso

Voici d’ailleur les missions que c’est donnée  la Confédération Paysanne de Faso :

  • La promotion de la solidarité entres les organisations membres ;
  • La concertation et la coopération entre elle et d’autres organisations faîtières au niveau national et international ;
  • La négociation avec l’État et les partenaires au développement sur les intérêts communs aux organisations membres au niveau national et international (orientation de la politique agricole, fiscalisation des intrants, produits et équipements agricoles, question foncière, code des investissements en agriculture et en élevage etc…;
  • La représentation de ses membres au niveau national et international en respectant le principe de subsidiarité avec ses membres ;
  • La collecte, le traitement et la diffusion des informations d’ordre général (touchant au monde rural) et spécifique;
  • L’interpellation des autres acteurs (État, PTF, ONG…) sur des questions de préoccupation des organisations paysannes.

Tags : , , , ,
Classé dans Burkina Faso en Général, Économie et développement, Entreprendre au Burkina Faso, La vie au Burkina Faso | Commentaires (0)

Fabrication du beurre de karité au Burkina Faso et ses impacts sur les femmes

Le beurre de karité est un beurre végétal extrait de l’arbre à Karité ( Vitellaria paradoxa anciennement Butyrospermum parkii ) un arbre poussant dans les savanes arborées du Burkina Faso et de l’Afrique de l’Ouest. C’est une substance comestible extraite des fruits du karité et qui a une texture semblable au beurre d’où son nom de Beurre de Karité.

Le beurre de karité est consommé dans la cuisine traditionnelle ou utilisé dans l’industrie du chocolat comme substitut au beurre de cacao mais il est surtout connu pour ses propriétés cosmétiques comme hydratant et assouplissant de la peau. Ces propriétés font qu’il entre aujourd’hui dans la composition de nombreux cosmétiques.C’est un produit d’usage courant qui est cultivé dans au moins 16 pays producteurs soit le Burkina faso, le Bénin, le Cameroun, le Tchad, La Cote d’Ivoire, l’Ethiopie, le Ghana, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Senegal, le Soudan, le Togo,l’Ouganda et en Republique de Guinée.

La production beurre de Karité au Burkina Faso est en général le fait des femmes des région rurales et leur permet de financer leur activités économique permettant ainsi un plus grand pouvoir des femmes pour ce qui est du volet Genre et développemt. Depuis une quizaine d’années en effet, de nombreux regroupement de femmes ont commencé à produire, et à rentabiliser la fabrication du beurre de Karité notamment via l’exportation du Beurre de Karité notamment en raison de l’apparition des filières touristique et équitables. Leur permettant d’obtenir un financement mieux arrimé à la tranformation du Beurre de Karité. Car le processus de transformation du Karité en beurre de Karité est long et fastidieux : les noix de karité récoltées entre mi-juin et mi-septembre sont débarrassées de la pulpe. On obtient alors une noix dont on récupère l’amande. On la lave et la laisse sécher. Elle est ensuite concassée, torréfiée, moulue jusqu’à obtenir une pâte épaisse qui mélangée à de l’eau sera vigoureusement baratée. L’immersion dans l’eau bouillante va permettre de séparer le beurre des autres composants de l’amande, notamment les impuretés qui se déposent au fond du récipient. Une fois retiré, le beurre flottant en surface est malaxé avant d’être cuit longuement afin de permettre à l’eau de s’évaporer et aux impuretés de se déposer. L’huile (en fait le beurre liquide) ainsi obtenue sera filtrée avant d’être conditionnée. C’est un travail très difficile qui permet tout de même aux femmes des villages ruraux de participer de manière active au développement de leurs communautés.

Nous vous invitons aussi à consulter les liens suivants que nous avons sélectionnés sur le sujet :

La production de karité au Burkina Faso

Organisation SongTaaba du Burkina Faso

Le beurre de Karité : Un commerce qui aide les femmes pauvres

Burkina Faso : le commerce équitable profite aux productrices de karité

Tags : , , , , , ,
Classé dans Alimentation au Burkina Faso, Économie et développement, Entreprendre au Burkina Faso, Médecine traditionnelle | Commentaires (34)

Eau en sachet au Burkina Faso – Regard sur le Business et ses impacts sur l’environnement

Les sachets d’eau ont envahis les rues des villes et villages du Burkina Faso. Que se soit près des écoles ou des lycée, des maquis ou des dancings, des marchés, des administrations, et des autres lieux publics, Les sachets d’eau sont partout, même sur le sol… Ils sont utilisés pour étancher la soif, ou encore pour se laver les mains après le repas. Faciles d’emploi : il suffit de porter l’un des bouts du sachet d’eau à la bouche, de le percer d’un coup de dents, de consommer et de jetter.

C’est selon moi une véritable calamité qui touche le Burkina Faso et les autres pays de l’Afrique de L’Ouest. Une pollution surnoise qui fait son chemin jusqu’à envahir les bords des routes et des pistes les plus reculées de l’arrière pays, le désert au nord du pays, la berge et le fond de touts les points et cours d’eau de Burkina Faso. On retrouve même des animaux, tels les moutons et les chèvres qui à défaut de trouver de l’herbe mangent des sachets d’eau en plastique.

Les sachets d’eau sont le plus souvent des produits fait maison. C’est cependant un marché plus lucratif qu’il n’y parait lorsque l’ont débourse le 25 CFA qu’il en coute. En effet, le prix de l’eau à l’ONEA, l’Office Nationale des eaux et de l’assainissemnet du Burkina Faso est de 188 FCFA pour les premiers 8 m3 d’eau, pour un total de 1504 CFA. Avec ses 8 m3 d’eau, on peut remplir près de 16000 sachets d’eau de 500 ml dépendant de pertes au court de l’opération. Ses sachets sont revendus 25 francs CFA pièce ce qui rapporte au alentour de 400 000 CFA soit près de 600 euros. Moins les sacs et les frais de distributions le cas échéants car il reste que distribuer 16000 sachets d’eau est une tâche Samorienne même sous le chaud soleil. Il n’en reste pas moins que le business des sachets d’eau est un bon petit business qui échappe dans sa majorité aux taxes et autres contŗôles gouvernementaux.

Par contre, pour le consommateur, mis à part l’accessibilité, vu le côté maison de l’entreprise, on aura vite compris que l’eau vendue en sachets est loin d’offrir toutes les garanties d’une eau salubre. Hors des villes ou pour des raisons pécunières, L’eau en sachet peut-être contaminé ou même carrément impropre à la consommation de par sa provenance ou à cause du manque d’hygiène lors de son conditionnement. De plus la qualité de l’eau en sachet se dégrade rapidement et les bactéries peuvent se développées rapidement à cause du chaud soleil et de la lumière.

Il est donc important je crois pour les autorités et les citoyens du Burkina Faso de prendre conscience des coûts engendré par se commerce de l’eau et sachet et le prix qu’il faut payer pour notre santé et notre environnement et essayer de résoudre les problèmes d’accès à l’eau potable de manière plus durable et moins polluante.

Tags : , , , , , ,
Classé dans Alimentation au Burkina Faso, Économie et développement, Entreprendre au Burkina Faso, La vie au Burkina Faso | Commentaires (1)

Témoignages : Projet humanitaire à Léo au Burkina Faso

Voici témoignage vidéo  que nous avons trouver intéressant, Il parle de l’expérience de Magalie une coopérante volontaire dans le cadre d’un projet humanitaire  de 6 mois dans la ville de Léo au Burkina Faso. Le projet humanitaire réalisé auprés de l’association des volontaires pour le développement rurale réalisé avec l’aide du service municipal de la jeunesse de Fontenay-Sous-Bois en France,

Tags : , , , , ,
Classé dans Entreprendre au Burkina Faso, Initiatives et Projets | Commentaires (0)

Internet Mobile avec ONATEL pour les portables au Burkina Faso

Le 25 novembre L’ ONATEL à lancé l’Internet sur le mobile, un nouveau produits à sa gamme de services Internet et téléphonique. Les abonnés peuvent maintenant se connecter à la toile sur tout le réseau Telmob.

Présentement, il n’y avait que la société Zain qui offrait se genre de service, le consommateur peut donc avoir l’espoir de meilleurs tarifs et services en raison du jeux de la concurence qui devrait normalement entré en jeux.

Bref, une meilleur couverture et de bonnes promotions devraient suivrent ce qui ferait un plus grand bien aux abonnés du secteur de l’Internet et ceux des opérateurs de téléphonie mobile au Burkina Faso.

Tags : , , , ,
Classé dans Économie et développement, Entreprendre au Burkina Faso, NTIC au Burkina Faso | Commentaires (1)

Énergie solaire gratuite, économique et écologique

Ce texte sur l’énergie solaire et ses avantages nous a été envoyé  par :

ZC SOLAR ENERGY qui vous propose : http://www.zcse.bf/1000kits.php

Aujourd’hui, l’équilibre écologique de la planète est en danger alors que la consommation mondiale d’énergie ne cesse de croître. L’une des réponses majeures à cette situation est le développement des énergies renouvelables qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique.

Aujourd’hui, grâce aux énergies renouvelables, il est possible de reduire les factures d’énergie, de rejoindre des endroits et fournir au populations un meilleur niveau de vie, tout en préservant l’environnement. Des modules solaires plus communément appelés panneaux solaires sont composés de cellules photovoltaïques qui transforment directement le rayonnement solaire en électricité. Le soleil est une ressource renouvelable au Burkina Faso et pourrait contribuer de manière positive à la construction et l’innovation tant des populations que sur le plan économique de développement.

Une installation photovoltaïque utilise l’énergie solaire qui est gratuite et inépuisable. En outre elle a un impact minime sur l’environnement et ses composants sont recyclables. Le soleil nous offre gratuitement bien plus d’énergie que nous ne pourrons jamais en consommer. Pour subvenir au besoin en énergie électrique du monde entier il nous suffirait de couvrir seulement 5% de la surface du continent Africains en panneaux solaires.

La lutte contre la pauvreté et la préservation de l’environnement contre toutes formes de pollutions constitue un atout pour la promotion de cette énergie.

Le développement des zones rurales s’inscrivant dans cette lutte, la prise en compte de l’énergie solaire présente des avantages certains pour l’amélioration du cadre de vie des populations et constitue un facteur de développement qui permettra aux populations d’exercer des activités rémunératrices de revenus tel le commerce ainsi que des loisirs créant des cadres d’épanouissement des populations surtout jeunes.

Ce texte sur l’énergie solaire et ses avantages vous as été offert par  :

ZC SOLAR ENERGY qui vous propose : http://www.zcse.bf/1000kits.php

Tags : , , , , , ,
Classé dans Économie et développement, Entreprendre au Burkina Faso, Initiatives et Projets | Commentaires (30)

Scolarisation et Éducation des jeunes filles au Burkina Faso

De nos jours, au Burkina Faso et dans le monde,  l’éducation est synonyme de meilleures conditions de vie. Cette éducation n’est malheureusement pas accessible à tous, et encore moins en ce qui concerne l’éducation des jeunes filles comme l’illustre ce dessin trouvé dans un hebdomadaire du Burkina Faso, Le Journal du Jeudi.

Signe que les temps changent et que la culture aussi, des progrès remarquable ont été réalisés, mais il reste beaucoup à faire. Longue est la route, facile n’est pas le combat! Mais une chose est certaine, le Burkina Faso, n’a pas les moyens d’oublier la moitié de sa population et sans tomber dans une application extrème du « Genre et développement », il doit participer à l’éducation de femmes comme à celle des hommes dans la même proportion, c’est là un facteur important à son développement.

education_filles_burkina.gif

Tags : , , , , , , ,
Classé dans Burkina Faso en Général, Économie et développement, Enseignement et éducation, Entreprendre au Burkina Faso, Initiatives et Projets, La vie au Burkina Faso, Le Burkina Faso en images, Médias au Burkina | Commentaires (3)

Téléphones mobile et téléphone portable au Burkina Faso

Voici un petit vidéo traitant du téléphone portable et de son impact sur les populations au Burkina Faso en Afrique de l’Ouest. Ce vidéo à été découvert via Tv Wagues, la web Télé du Burkina.

Depuis déjà plus de 10 ans, le portable permet au populations locales du Burkina Faso et de l’Afrique de l’Ouest et général, de communiquer plus facilement et rapidement.Les coûts liés au branchement et à l’utilisation en font un outils de communications de choix, et même parfois le seul outils de communication moderne dans certains secteur du Burkina Faso. En effet, la technologies analogique traditionnel avec fils n’est toujours pas accessible dans plusieurs secteur du pays. Le téléphone portable permet donc de communiquer avec les autorités, les fournisseurs, bailleurs de fonds et les différents acteurs économique et sociaux à l’interne ainsi qu’à l’international.

Ce vidéo, se veut donc une analyse des bénéfices et des utilisations faites par les différents acteurs dans une société en pleine évolution! Bref, une incursion dans la vie de tout les jours au Burkina Faso!

Nous vous invitons aussi à lire cet article portant sur le téléphone portable en Afrique :

Trois milliards de téléphones portables pour stimuler la croissance

Tags : , , , , , ,
Classé dans Burkina Faso en Général, Économie et développement, Entreprendre au Burkina Faso, La vie au Burkina Faso, NTIC au Burkina Faso | Commentaires (0)

Liste de blog sur le Burkina Faso – La BF-Liste francophone

Voici la BF-liste des blogs sur le Burkina Faso. Cette liste est basée sur le concept de la F-list qui répertorie les blogues francophone. La BF-liste est donc une liste de blogue francophone traitant du Burkina Faso.

Les règles de la BF-Liste sont comme celles de la F-liste , c’est à dire :

« Reprenez dans son intégralité la liste de liens de la “BF-Liste” telle qu’elle figure là où vous la découvrez.

* Ajoutez en début de liste le blog qui vous a permis de récupérer la BF-Liste.

* Ajoutez les blogs que vous lisez régulièrement

* Postez la sur votre blog.

La liste va ainsi circuler de blog en blog en s’étoffant rapidement de tout ce qui mérite d’être lu. (Important : n’ajoutez pas vous-même votre blog dans votre liste, vos suiveurs le feront.)

Franck au Burkina Faso 2009

blogue de l’alliance Canado-Burkinabè

L’heure du temps

Blog de mathcoolj – BURKINA RAP CONNEXION

Blog sur la Région DAGARA au Burkina

Burkina faso ya, nooma nooma

Journalisme engagé au Burkina Faso

Le Blog de Sek Taalé

Famille Raynouard au Burkina Faso

Burkina Feux de Braises

Chroniques de Koudougou

Elo et Jo au Faso

Ouagadounews

Le blog Sawaris

Le Blogue de Barka’Biiga

Burkina Mon amour

Axel Derriks au Burkina Faso

Simon au Burkina

Zwan et Vous

Tags : , , , , , ,
Classé dans Économie et développement, Entreprendre au Burkina Faso, Initiatives et Projets, La vie au Burkina Faso, Le Burkina Faso en images, Médias au Burkina, NTIC au Burkina Faso | Commentaires (2)

Journées de l’entreprenariat au Burkina Faso ( JEB 2008 ) La 3e Édition

C’est du 11 au 15 novembre 2008 à Ouagadougou, auront lieu les journées de l’entreprenariat au Burkina Faso. Cet évènement classé sous le thème central  » Promouvoir l’entreprenariat par un suivi efficace des nouvelles entreprises « . L’édition 2008 des JEB se veux une troisieme édition des journées de l’entreprenariat au Burkina Faso.

Journee_entreprendre_burkina.jpg

Ces journées de l’entreprenariat à Ouagadougou seront au coeur d’une animation de portée nationale au niveau de l’entreprenariat du Burkina ainsi que des autres acteurs liés. Les JEB 2008 seront ponctuées de nombreuses activités regroupées, en trois catégories :

  • Des discussions entre entreprises qui permettront d’échanger sur des problématiques et opportunités de développement du monde des affaires
  • Un salon de facilitation de l’accès aux services financiers et non financiers dénommé Salon Entreprendre au Faso (SEFA) ;
  • Une nuit du mérite qui permettra de stimuler la culture de l’excellence en récompensant les opérateurs économiques méritants et d’encourager l’innovation et la créativité à travers une distinction des meilleurs projets d’entreprises dans le cadre de la Foire Nationale de Développement (FND).

Ces journées se veulent de plus une incroyable opportunité de trouver de l’acompagnement technique et financier pour ceux qui ont des projets en tête et qui sont toujours à la recherche de moyens de les réaliser. Le Salon Entreprendre au Faso ( SEF ) vous offre de rencontrer sur un même espace, les structures d’appui conseil, les prestataires de services, et structures de financement. Une aide incroyable pour arrimer besoins et moyens!

Nous vous invitons de plus à consulter les articles suivant pour en connaitre plus sur l’évènement :
Une opportunité de brassage économique

Journées de l’Entreprenariat Burkinabè (JEB) 2008

Tags : , , , , ,
Classé dans Économie et développement, Entreprendre au Burkina Faso, Initiatives et Projets, Lieux et activités au Burkina | Commentaires (1)