Plat national du Burkina : Le Tô Sauce Gombos



Un repas incontournable du Burkina Faso, le Tô, cette boule de mil ou de Maïs servie dans une sauce, le plus souvent au Gombos. Ce plat n’est habituellement pas très apprécié par le visiteur étranger en raison de la viscosité de la sauce au Gombos, il est cependant très apprécié des Burkinabè.

Ainsi, il reste le repas quotidien de la grande majorité des habitants du Burkina Faso tant au Zone rurale que dans les villes. Il est servis habituellement dans un grant plat commun et est consommé avec la main.

Le Tô :

Ingrédients (pour environ 6-7 personnes)

  • 1 kg de farine de mil ou de maïs ou un mélange des 2
  • 750ml d’eau pour diluer
  • 2 litres d’eau pour la cuisson
  • sel

Préparation :

  1. Versez les 750ml d’eau dans la farine pour la diluer jusqu’à obtention d’une mixture crémeuse
  2. Faire bouillir dans une marmite les 2 litres d’eau et salez
  3. Attendre que l’eau frémisser et versez-y la farine délayée par petites quantités, en tournant avec une cuillère en bois
  4. Réduisez le feu
  5. Tournez continuellement pour que la pâte cuise uniformément. Elle doit épaissir petit à petit mais ne pas craquer. Ajoutez au besoin un peu d’eau très chaude
  6. La cuisson est complète quand on obtient une pâte qui se détache des parois
  7. Moulez avec une cuillère ou avec une la main en petite galette alongées
  8. Servez chaud avec la sauce aux gombos ( recette ci-dessous)

La Sauce au Gombos :

Ingrédients

  • 15-20 gombos ( appelés aussi Okra ) frais
  • 1 cuill. à soupe de soumbala
  • 2-3 oignons
  • 100ml d’huile végétale
  • 1 piment ( Habanero )
  • sel


Préparation :

1. Tranchez puis pilez les oignons et le soumbala ensembles jusqu’à ce qu’ils forment une pâte brune.
2. Lavez les gombos, enlevez la tête, les coupez , puis pilez-les.
3. Baissez le feu pour faire mijoter le bouillon
4. Faire chauffer avec l’huile dans une casserole
5. Laissez cuire 20 minutes en remuant de temps en temps pour ne pas que les gombos collent au fond de la casserole.
6. 5 à 10 minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez le piment

Bon appétit ! Ya noogo ( c’est bon  en langue Mooré )

Tags : , , , ,
Classé dans Alimentation au Burkina Faso, Burkina Faso en Général, Conseils de voyages | Commentaires (7)

7 réactions à “Plat national du Burkina : Le Tô Sauce Gombos”

  1. séraphine a dit :

    bjs c’est pas un commentaire mais de renseigment pour préparé de gooré je ne sais les fais . si quelqu’un peu m’aide. mercie

  2. séraphine a dit :

    bjs c’est pas un commentaire mais de renseigment pour préparé de gooré je ne sais pas le faire. si quelqu’un peu m’aide avec la recette. mercie

  3. claire a dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre recette, je vais la tester pour faire une surprise à mon mari. Je ne savais pas faire la sauce aux gombos, et je servais le sagabo avec la sauce aux arachides …
    Juste une question : par quoi puis-je remplacer le soumbala ?

    Et une autre question : auriez-vous la recette des beignets sucrés que l’on vend sur le bord des routes au Faso ?

    Merci d’avance.

  4. Meal 28: Burkina Faso : United Noshes a dit :

    […] Tô | Millet and cornflour mush | Recipe […]

  5. Las soberanas de la alimentación | NotiReal.com a dit :

    […] funcionar. Allí acuden las mujeres a moler el maíz o el mijo, cuya harina utilizan para cocinar el tô, la comida de todos los días. Los hombres de la asociación encienden el molino y se afanan […]

  6. Daouda Coulibaly (H.96): La Force tranquille | HEC United a dit :

    […] Là je vais dire un repas de chez moi que vous ne connaissez pas : la pâte de Toh. C’est une pâte de maïs un peu pliée, comme de la purée, mais très compacte. C’est très […]

  7. Fauguet a dit :

    Bonjour. Mon épouse, qui est née à Bobo, prépare les gombos en évitant qu’ils soient gluants, ce qui est bien plus agréable pour moi. Le soumbala est également très fort pour un non Burkinabé…. à tempérer 🙂

Laisser une réponse