sahel’ au Burkina Faso


L’eau au Burkina Faso

L’eau au Burkina Faso c’est la vie au sens large. Avec un climat comme celui de ce pays du Sahel,  l’eau c’est important car cela nous touche tous et occupe une part importante dans nos activités quotidienne. Bien que dans les dernières décénies l’accès à l’eau s’est grandement améliorer dans les principales zone urbaines et rurales du Burkina Faso, il reste encore difficile principalement dans certains villages ou l’ont ne retrouve même pas un seul forage.

L’eau est chère ou coupé en ville, l’eau du forage est rare ou de mauvaise qualité dans le marigot du village. L’eau manque aux cultures  ou innondes les bas fonds, ruinant ainsi les récoltes. Elle détruits nos maisons de banco et innonde nos routes durant la saisons des pluies. Elle nous fait vivre est fait aussi naitre les moustiques porteurs du paludidsme nos meurtiers.

Voici une vidéo, tournée à Ouagadougou dans la province du Kadiogo dans le Centre du Burkina Faso, qui donne la chance à des habitants du Burkina Faso d’exprimer leur rapport et espérances touchant à la question de l’eau au Burkina Faso et à Ouagadougou.

Tags : , , , , ,
Classé dans Alimentation au Burkina Faso, L'environnement au Burkina, La vie au Burkina Faso | Commentaires (1)

Lutte contre la malnutrition des enfants du Sahel

L’organisation Action pour la Promotion des Droits des Enfants au Burkina APRODEB est une ONG basée à Dori dans le sahel au Burkina Faso. Dans cette région, regorge un certain nombre de site miniers d’exploitation de l’or dont la population n’a d’autres activités et source de revenus que la recherche de l’or.

En raison des préoccupation permanente des parents sur les sites, les enfants sont peu ou mal mal nourris et cela occasionne les maladies infantines. APRODEB met également en place une commission pour un suivi de la nutrition des enfants dans cette zone. Voici un court vidéo qui illustre cette préocupation :


APRODEB: LA MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL 02
envoyé par madikiemde. – Regardez des web séries et des films.

L’ Action pour la Promotion des Droits de l’Enfant au Burkina Faso à été créée en 2002, l’APRODEB a pour première zone d’intervention la région du Sahel au Burkina Faso (Provinces du Séno, du Soum, de l’Oudalan et du Yaga). Aux niveaux de ses activités APRODEB se distingue pour ses actions dans les secteurs suivants :

Réhabilitation et réinsertion d’enfants travailleurs

Entre 2002 et 2006, 234 enfants ont été retirés de sites aurifères sur les quels ils travaillaient,
pour suivre leur scolarité et des formations techniques spécifiques menant à une profession.
Filles et garçons sont placés dans des ateliers d’apprentissage (mécanique, couture,
menuiserie, broderie, cuisine). Par ailleurs, certains enfants reçoivent des subventions pour
élever des bovins ou des moutons ou cultiver des produits maraîchers.
Depuis 2005, une action est entreprise directement dans les sites aurifères. Elle offre aux
enfants et à leur mère la possibilité de se former à la fabrication de savons et de teinture, créant
ainsi une alternative génératrice de revenus (avec le soutien d’UNICEF).
Un suivi sérieux est effectué afin d’éviter le retour aux sites aurifères.

Prévention du trafic d’enfants
L’intervention d’APRODEB est essentiellement axée sur la formation et la sensibilisation :
des cours sont dispensés aux forces de police, gendarmerie, douane, aux magistrats, aux
travailleurs des services sociaux, aux inspecteurs du travail.
Suite à chaque session de formation, une séance de sensibilisation est organisée à l’intention des
autorités religieuses, coutumières, administratives, politiques, et des responsables d’Associations.
Une équipe pluridisciplinaire formée à cet effet anime les sessions.

Protection des enfants dans les conflits armés
Des modules sur ce thème sont introduits dans les programmes d’enseignement des écoles
et centres de formation militaire. Il s’agit d’amener les militaires à avoir des réflexes tendant à
protéger l’enfant en temps de guerre comme en temps de paix.
Une cellule Droit International Humanitaire Droit de l’Enfant (DIH/DE) a été mise en place pour
pérenniser les acquis du projet.
Par ailleurs, des officiers ont été formés pour participer aux missions de maintien de la paix en
Afrique (comme par exemple la MONUC en RDC).
Ces deux derniers programmes ont le soutien de Save the Children Suède.

Promotion de la citoyenneté et de la personnalité
Un travail dans les communautés est fait pour expliquer l’importance de l’acte de naissance,
notamment par le théâtre forum. L’APRODEB apporte aussi un appui institutionnel aux
structures chargées de l’état civil, pour leur permettre de travailler de manière moderne et
efficace. Elle forme également les agents de ces structures.

Nutrition et VIH/SIDA
Afin de lutter contre la malnutrition infantile, une éducation nutritionnelle a été donnée aux
mères de 500 enfants de cinq départements de la province de Séno.

Les contacts d’ APRODEB sont :

M. Goamwaoga KABORE
APRODEB
01 BP 615
Ouagadougou 01

Téléphone

(226) 50 36 87 12

(226) 40 46 03 24

E-mail aprodeb.sahel@fasonet.bf

Tags : , , ,
Classé dans Alimentation au Burkina Faso, Initiatives et Projets | Commentaires (2)