Musique’ au Burkina Faso


Sagamusik , un Salon pour la promotion de la musique Africaine

Du 19 au 21 novembre 2009, Sagamusik, un salon crée pour promouvoir et mieux faire connaitre la musique africaine se tiendra à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Cette année le thème sera placé sous le thème : L’industrie musicale en Afrique : forces et faiblesses,

L’objectif du salon SagaMusik est de répondre dans la mesure du possible aux attentes des professionnels de la musique tout en sensibilisant les non-initiés à l’importance et la spécificité des artistes Africains. Pour les professionnels du domaine de la musique africaine et du Burkina Faso, ce Salon sera à la fois une vitrine, tourné vers l’international, et leurs homologues du sous-continent Ouest Africain.

Le public en général est lui pris à partis via les différents Stands d’exposition, lieu de recontre et d’échange avec les artistes et les professionel du millieu artistique, ainsi que par les nombreux spectacles et performance qui accompagne l’évènement. Une quarantaine d’artistes musiciens, venus du Burkina de la Guinée, de la Côte d’Ivoire, tels que Bailly Spinto, Petit Meguelito, Daouda Koné, Fodé Baro, Victor Démé et des artistes burkinabè tels Floby, Wendy, Bil Aka Kora, Aly Verhutey, Mys participeront à l’évènement.

Le salon se terminera le samedi 21 octobre avec la remise de prix aux meilleurs artistes burkinabè de cette année. Les organisateurs feront pour ce faire la compilation des chiffres recueillis auprès du Bureau burkinabè des droits d’auteur (BBDA), des producteurs et des distributeurs. Ces meilleurs artistes seront récompensés respectivement par des disques de diamant, de platine, d’or, d’argent, d’ivoire, d’ébène et de cauri.

La première édition du salon qui a eu lieu l’an passé, avait enregistré plus de 5000 visiteurs et la participation de 20 structures oueuvrant pour la musique Africaine. Cette 2e édition nous en promet beaucoup et saura très certainement dépassé les attentes et faire rayonner la Musique Africaine et les artistes qui luttent pour la faire connaitre et apprécier.

Tags : , , , , , , , ,
Classé dans Art Africain et Burkinabé, Fêtes Populaires, Lieux et activités au Burkina | Commentaires (0)

Waga Hip Hop 8 – la version 2008 à l’échelle nationale de Ouaga Hip Hop

Du 13 au 18 octobre 2008, la messe du Hip hop à la Ouagalaise, le festival international de cultures urbaines Waga Hip Hop 8 fera vibrer la capitale du Burkina Faso au rythmes revendicateurs du hip hop africain. Cette musique encore jeune symbole la nouvelle jeunesse africaine, de la nouvelle afrique.

wagga_hip_hop.jpg

Pour cette édition 2008, le festival qui pour sa 8e édition réunira des artistes du Burkina Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Gabon, Guinée et autres : bref le monde du hip hop africain débarque au Burkina. Avis aux intéressés, ça se passe au CCF, au Reemdoogo et à la maison du Peuple pour ce qui est des activités dans la capitale Ouagadougou.

Pour cette année, Le festival poursuivra aussi fête dans les villes dans les salles de spectacles de Koudougou, Pô, Ouahigouya, Fada N’Gourma et CCF Henri Matisse de Bobo-Dioulasso. En raison de cette plus grande couverture le nom de l’évènement à été légèrement modifier de Ouaga Hip Hop à Waga Hip hop pour donner une portée plus nationale à l’évènement qui permet aux jeunes et moins jeunes talents Burkinabè de performer et de cotoyer leurs pairs issues d’autres pays. Une occasions en Or de s’unir et de faire rayonner la musique Africaine et le Burkina Faso sur la scène musicale de sous continent et à l’international.

Pour plus de détails où pour participer à l’évènement je vous invite à consulter le site wagahiphop.com

Tags : , , , , , , , , , , , ,
Classé dans Art Africain et Burkinabé, Burkina Faso en Général, Fêtes Populaires, Villes du Burkina | Commentaires (0)

Hymne national du Burkina Faso – le Ditanyè

Écrit par l’ancien Président Thomas Sankara et adopté en 1984, le Ditanyè ou hymne de la Victoire est toujours d’actualité dans un Burkina et une afrique en plein changements.

Extraits musicaux de l’hymne national  en format MP3  :

Hymne national du Burkina Faso chanté par des enfants du Burkina Faso

Hymne national du Burkina Faso version intrumentale

Les paroles l’hymne National Burkinabè :

I. Contre la férule humiliante il y a déjà mille ans
La rapacité venue de loin les asservir il y a cent ans
Contre la cynique malice métamorphosée
En néocolonialisme et ses petits servants locaux
Beaucoup flanchèrent et certains résistèrent
Mais les échecs, les succès, la sueur, le sang
Ont fortifié notre peuple courageux
Et fertilisé sa lutte héroïque.

Refrain
Et une seule nuit a rassemblé en elle l’histoire de tout un peuple
Et une seule nuit a déclenché sa marche triomphale
Vers l’horizon du bonheur une seule nuit a réconcilié
Notre peuple, avec tous les peuples du monde
À la conquête de la liberté et du progrès.
La Patrie ou la mort nous vaincrons.

II. Nourris à la source vive de la révolution,
Les engagés volontaires de la liberté et de la paix
Dans l’énergie nocturne et salutaire du 4 août
N’avaient pas que les armes à la main mais aussi et surtout
La flamme au cœur pour légitimement libérer
Le Faso à jamais des fers de tous ceux qui,
Çà et là en polluaient l’âme sacrée
De l’indépendance de la souveraineté

III. Et séant désormais en sa dignité recouvrée
L’amour et l’honneur en partage avec l’humanité
Le peuple de Burkina chante un hymne à la victoire
À la gloire du travail libérateur, émancipateur
A bas l’exploitation de l’homme par l’homme,
Hé ! en avant pour le bonheur de tout homme
Par tous les hommes aujourd’hui et demain
Par tous les hommes ici et pour toujours.

IV. Révolution populaire nôtre, sève nourricière
Maternité immortelle de progrès à visage d’homme
Foyer éternel de démocratie consensuelle
Où enfin l’identité nationale a droit de cité
Où pour toujours l’injustice perd ses quartiers
Et où des mains des bâtisseurs d’un monde radieux
Mûrissent partout les moissons des vœux patriotiques
Brillent les soleils infinis de joie.

Tags : , , , , , , , , ,
Classé dans Politique et histoire du Burkina, Symboles nationaux | Commentaires (63)