économique’ au Burkina Faso


Les Banques et caisses populaires au Burkina Faso

Il existe de nombreuses banques au Burkina Faso. Par contre pour la plupart elles sont réservés au étrangers, entreprises, société, ONG , organisation ainsi qu’à la minorité de fonctionnaires de l’état disposant de revenus stables. Elles sont généralement affiliés avec de grandes banques Européennes ou internationales.

Tout d’abord pour les Canadiens d’origine, je vous recommande la SGBB, car elle est partenaires avec une institution Européenne qui est affiliée à une grande banque Canadienne. Elle fait partit du réseau « PLUS » et vous permettra d’effectuer des retraits AVEC VOTRE CARTE DE GUICHET normale si celle-ci porte la mention « PLUS » au verso ( ce qui est le cas de la plupart de banque ainsi qu’avec les caisses Desjardins ). Le frais ne sont pas vraiment plus élevé que les transfers ou la conversion de devises. Par contre quelque pannes surviennent parfois pendant quelques heures à certain guichets …

Société générale de banque au Burkina (SGBB)

Rue de l’Hôtel de ville

01 BP 585 Ouagadougou

Tél.(226) 50 30 60 35/35

E-mail : sgbb@liptinfor.bf

Banque Ouest-africaine de développement (BOAD)

01 BP 4892

Tél.(226) 50 31 07 94

Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)

01 BP 356 Ouagadougou

Tél.(226) 50 31 08 00

Banque internationale du Burkina (BIB)

01 BP 362 Ouagadougou

Tél.(226) 50 30 00 00

E-mail : biboua@fasonet.bf

Banque internationale pour le commerce, l’industrie et l’agriculture du Burkina Faso

(BICIA-B)

479, avenue du Dr Kwamé N’Krumah

01 BP 8 Ouagadougou

Tél.(226) 50 31 31 31

Fax (226) 50 31 31 55

E-mail : biciadg@fasonet.bf

Banque commerciale du Burkina (BCB)

Avenue Kwamé N’Krumah

01 BP 1336 Ouagadougou

Tél.(226) 50 30 78 78/88

E-mail : bcb@fasonet.bf

Banque agricole et commerciale du Burkina (BACB)

Avenue de la Nation

01 BP 1644 Ouagadougou

Tél.(226) 50 30 24 88/90

E-mail : bacb@bacb.bf

Ecobank

01 BP 145 Ouagadougou

Tél.(226) 50 31 89 75

E-mail : ecobank@ecobank.com

Bank of Africa (BOA)

Avenue de la résistance du 17 mai

01 BP 1319 Ouagadougou

Tél.(226) 50 30 88 70/73

E-mail : boadg@fasonet.bf

Il est à noter que pour pallié au problèmes d’accessibilité aux banques et au crédit, le mouvement Desjardins via sa fillière Développement International Desjardins coopère à la mise en place d’un réseau de caisse populaires, le Réseaux des caisses populaires du Burkina Faso (RCPB). Ce qui permet à de nombreux petits acteurs d’avoir accès à l’épargne et au crédit de manière formelle.

Tags : , , , , ,
Classé dans Burkina Faso en Général, Conseils de voyages, Économie et développement | Commentaires (27)

Économie du Burkina Faso

Le Burkina Faso est un pays en voie de développement. Une situation qui s’explique en partie par la faiblesse des ressources naturelles, et de celles des prix de ces ressources naturelles sur le marché mondial, l’aridité des sols et l’absence de mise en valeur durant la période coloniale, la démographie. L’agriculture représente 32% du produit intérieur brut et occupe 80% de la population active. Il s’agit principalement d’élevage mais également, surtout dans le sud et le sud-ouest, de culture de sorgho, de mil, de maïs, d’arachides, de riz.

Dominée par le coton, dont le pays est le premier producteur en Afrique avec 700 000 tonnes en 2006 principalement tournées vers l’exportation, l’économie résiste tant bien que mal à la chute des cours mondiaux. Le chômage entraîne un fort taux d’émigration : par exemple, trois millions de burkinabè vivent en Côte d’Ivoire. Selon la banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest, ces migrants rapatrient chaque année des dizaines de milliards de francs CFA au Burkina Faso. Depuis les expulsions du Ghana en 1967, cette situation provoque également des tensions avec les pays d’accueil. La dernière crise remonte aux événements de 2003 en Côte d’Ivoire qui ont entraîné le retour ponctuel de 300 000 migrants. Les 1/3 de la population du pays vit en dessous du seuil de pauvreté.L’aide internationale contribue également pour une grande part à l’activité économique du pays.

Il convient par ailleurs de citer quelques productions minières qui se développent de plus en plus au Burkina Faso en raison de la conjoncture mondiale : cuivre, fer, zinc et surtout or.

Le Burkina Faso est membre de l’Union économique et monétaire ouest-africaine et de l’Autorité de Liptako-Gourma qui est chargée de prévenir les crises alimentaires et les sècheresses par la coopération de chaque pays membre.

Quelques données économiques Générale :

  • Produit Intérieur Brut PIB par habitant:$1 600 (2006)
  • Produit National Brut PNB: $16 660 000 000 (2006)
  • Produit Intérieur Brut (PIB) – Taux de croissance réelle: 3,50 % (2006)
  • Taux d’inflation (indice des prix à la consommation):6,40 % (2006)
  • Exportations: $395 millions (2006)
  • Importations:$992 millions (2006)

Tags : , ,
Classé dans Burkina Faso en Général | Commentaires (4)