Bobo-dioulasso’ au Burkina Faso


Site touristique : La vieille mosquée de Bobo-Dioulasso

La vieille mosquée de Bobo-Dioulasso est situé près de l’hôtel de ville dans le vieux cartier situé au centre de la ville de Bobo-Dioulasso,  La mosquée est très réputée et frequentée  par des très nombreux touristes et fidèles, il faut dire que l’édifice, en banco dans un style soudanais avec ses deux minarets rapellant avec leurs pieux de bois rappel, les mosquée du Nord du Burkina Faso et du Sud du Mali.  Elle a été construite en 1890 par l’Almani Sidiki SANON. Les visites se font dans la matinée uniquement. C’est un beau site à visiter dans la ville de Bobo-Dioulasso. Les 2 minarets sont particulèrement impréssionnants au moment du couche de soleil.

Vieille mosquée de Bobo-Dioulasso

Vieille mosquée de Bobo-Dioulasso

Tags : , , ,
Classé dans Art Africain et Burkinabé, Le Burkina Faso en images, Lieux et activités au Burkina | Commentaires (1)

Dispensaire Trottoir de Bobo Dioulasso – 24 heures dans la vie de Saly Hema

Le dispensaire trottoir de Bobo Dioulasso créé en 1993 a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des enfants de la rue, orphelins, enfants abandonnés, enfants dont les parents sont sans travail etc de Bobo-Dioulasso et des environs en organisant des soins en faveur des jeunes, en formant des personnes susceptibles de donner ces soins, et ce en collaboration avec des partenaires individuels ou institutionnels Burkinabé ou étrangers.

Le Dispensaire agit dans les domaines :
– Éducatif, grâce à des cours d’alphabétisation.
– Sanitaire, grâce aux soins élémentaires qu’il dispense et à la sensibilisation aux règles d’hygiène effectuée auprès des enfants.
– VIH SIDA : prise en charge des enfants et parents infectés – Alimentaire : mise en place d’un volet de récupération nutritionnel
– Social, grâce à un suivi des familles et un apprentissage donné aux enfants en couture, pyrogravure, agriculture, teinture, menuiserie, mécanique soudure.

Le dispensaire dispose d’un ensemble construit sur un terrain de 13000 m², propriété de l’association. Il accueille 985 enfants par jour. Les activités sont animés par une équipe de salariés , des vacataires et des bénévoles de passages

Le dispensaire bénéficie de parrainage d’enfant qui couvre une partie de la prise en charge des enfants : scolarité, fournitures scolaires, tenues scolaires, soutien scolaire, soins primaires et dans certain cas apport alimentaire ponctuel.

Voici une vidéo s’intitulant 24 heures dans la vie de Saly Hema, la responsable du Dispensaire Trottoir :

Tags : , , , , , ,
Classé dans Initiatives et Projets, La vie au Burkina Faso | Commentaires (6)

Un port en plein désert : La Gare routière internationale de Bobo-Dioulasso

La Gare routière internationale de Bobo-Dioulasso est accessible par route ou par rail et devrait contribuer à l’acroissement et à la sécurisation des marchandises et des controles des marchandises en provenance du Mali en autres. Elle regroupe tout les services portuaires, c’est à dire la douane, le fret, zone sécurisé pour le transit des camions et des conteneurs. Le port sec Bobo-Dioulasso devrait accroitre l’importance de Bobo-Dioulasso au niveau du transit de marchandise en raison des facilités entrainées par cette nouvelle infrastructure, notamment en raison du nombre accrus d’espace à la douanes en comparaison avec le passé. La gare routière de Bobo sera donc un véritable port dans le désert et devrait permettre de diminuer la fraude fiscale, endémique aux frontière africaine et ainsi augmenter les perception légitimes aux niveaux des importateurs et des commercants.


Burkina Faso: Le nouveau port sec de Bobo Dioulasso
envoyé par Nzwamba. – L’info video en direct.

Tags : , , , , , , , , , , , , ,
Classé dans Économie et développement, Initiatives et Projets | Commentaires (0)

Sites Touristique du Burkina Faso – Les Pics de Sindou

Les pics de Sindou sont une formation géologique intéressante à visiter du Burkina Faso qui se trouve près de la ville de Bobo-Dioulasso, à environ 40 km à l’ouest de Banfora. Les rochers en grès de Sindou s’élèvent dans le ciel en longues aiguilles tordues et sculptées par le vent. Site mystique et sacré chez les Sénoufos, un peuple du Burkina Faso. Le site autrefois utilisé par les habitants de la région pour se protéger des incursions ennemies et les cérémonies d’initiations de jeune garçons. Les pics de Sindou sont aujourd’hui un site touristique assez visité par les touristes étranger.


Pics de Sindou
envoyé par soleilsafriqueCollege experience videos.
Vous pouvez en apprendre plus sur les Pics de Sindou en consultant le dossier sur les pics de Sindou sur le site du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso

Tags : , , ,
Classé dans Conseils de voyages, Le Burkina Faso en images, Lieux et activités au Burkina | Commentaires (3)

Éducation sans frontières au Burkina Faso

Voici un vidéo faisant le rapport des activités de l’organisme Éducation Sans Frontière soutenus par la coopération suisse pour le Burkina Faso. Je ne suis pas très familier avec les projets suisses au Burkina Faso. J’ai donc été plutot intéressé par cette présentation vidéo de ce projet d’éducation au Burkina Faso.


Education sans frontière
envoyé par carrard-atypeak

N’hésiter pas à nous faire part d’autre projets de la Suisse ou de tout autre pays avec le Burkina Faso via notre courriel ou les commentaires du Blogue.

Tags : , , , , ,
Classé dans Enseignement et éducation, Initiatives et Projets | Commentaires (3)

Waga Hip Hop 8 – la version 2008 à l’échelle nationale de Ouaga Hip Hop

Du 13 au 18 octobre 2008, la messe du Hip hop à la Ouagalaise, le festival international de cultures urbaines Waga Hip Hop 8 fera vibrer la capitale du Burkina Faso au rythmes revendicateurs du hip hop africain. Cette musique encore jeune symbole la nouvelle jeunesse africaine, de la nouvelle afrique.

wagga_hip_hop.jpg

Pour cette édition 2008, le festival qui pour sa 8e édition réunira des artistes du Burkina Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Gabon, Guinée et autres : bref le monde du hip hop africain débarque au Burkina. Avis aux intéressés, ça se passe au CCF, au Reemdoogo et à la maison du Peuple pour ce qui est des activités dans la capitale Ouagadougou.

Pour cette année, Le festival poursuivra aussi fête dans les villes dans les salles de spectacles de Koudougou, Pô, Ouahigouya, Fada N’Gourma et CCF Henri Matisse de Bobo-Dioulasso. En raison de cette plus grande couverture le nom de l’évènement à été légèrement modifier de Ouaga Hip Hop à Waga Hip hop pour donner une portée plus nationale à l’évènement qui permet aux jeunes et moins jeunes talents Burkinabè de performer et de cotoyer leurs pairs issues d’autres pays. Une occasions en Or de s’unir et de faire rayonner la musique Africaine et le Burkina Faso sur la scène musicale de sous continent et à l’international.

Pour plus de détails où pour participer à l’évènement je vous invite à consulter le site wagahiphop.com

Tags : , , , , , , , , , , , ,
Classé dans Art Africain et Burkinabé, Burkina Faso en Général, Fêtes Populaires, Villes du Burkina | Commentaires (0)