blogue’ au Burkina Faso


Session de formation sur le Web 2.0 à Ouagadougou

Une session de formation sur le Web 2.0 à été organisé par IICD et YAM Net à Ouagagoudou. Cette formation permet de se familiariser avec les divers outils du Web 2.0 ou web social.

C’est en effet suite aux changements de tendances des utilsateurs et diffuseurs sur Internet qu’est née le Web 2.0, cette nouvelle manière d’aborder l’Internet, où l’utilisateur devient à la fois producteur, rédacteur et diffuseur de contenu. Bref où chacun peut faire sa place.

La session de formation informe et dirige vers l’utilisation des Wiki, blogues, site de social bookmarking et de microblogging. J’ai été surpris de voir la qualité du travail de vulgarisation et aussi l’importance mise sur la création de contenu par les utilisateurs.

Il apparait en effet important que les utilisateurs, entreprises, ONG et opérateurs du Burkina Faso se mettent à la production de contenus locaux et orienté sur leurs besoins.

Tags : , , , , , , ,
Classé dans Enseignement et éducation, NTIC au Burkina Faso | Commentaires (0)

À Propos

Ce blogue est dédié aux hommes libres et intègres et vise partager des informations et impressions concernant le Burkina Faso.

Nous n’oublirons jamais les moments que nous y avons passés, ses habitants et toute l’énergie qui s’en découle. Nos multiples séjours là-bas ont changé nos vies et c’est ce que nous aimerions partagés avec vous.

Toujours à ouvert et à la recherche des votre opinion, votre savoir ainsi que vos commentaires nous vous invitons à communiquer avec nous afin de nous faire parts de vos commentaires, visuels ou encore pour devenir un de nos collaborateurs.

info@burkina-faso.ca

Tags : , , ,
Classé dans | Commentaires (2)

Burkina Faso

Le Burkina Faso, également appelé le Pays des hommes intègres, et anciennement Haute-Volta est un pays enclavé d’Afrique de l’Ouest, entouré du Mali au nord, du Niger à l’est, du Bénin au sud-est, du Togo et du Ghana au sud et de la Côte d’Ivoire au sud-ouest. Il ne possède donc pas d’accès direct à la mer. Ses habitants sont les Burkinabè. La capitale du Burkina Faso est Ouagadougou, au centre du pays dans la province du Kadiogo. Sur le plan international,le Burkina Faso est membre de l’UA ( l’Union africaine ), de la CEDEAO ( Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest ) et depuis janvier 2008, le Burkina Faso est membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et ce pour un mandat d’une durée de deux ans.

Ancienne colonie française, le Burkina Faso (alors Haute-Volta) obtient l’indépendance en date du 5 août 1960. Le nom actuel du pays (Burkina Faso) date du 4 août 1984, sous la présidence du Commandant Thomas Sankara surnommé Tom Sank par les burkinabè.

Le nom composé de 2 mots dans les principales langues locales soit le mooré et le dioula, il signifie la terre des hommes intègres (burkina signifiant « intègre » en Mooré et faso se traduisant par « terre » en dioula (en dioula). C’est une donc une union des deux langues principales du pays (le mooré parlé par les Mossi, ethnie majoritaire du Burkina et le bamanankan ou « langue des Bambara » ou des Dioula parlée dans la sous-région ouest-africaine) qui forme le nom du pays depuis l’indépendance renforcant ainsi l’unité entre les peuples.

Tags : , ,
Classé dans Burkina Faso en Général | Commentaires (0)